Souvenirs de mer

16 novembre 2005

Mange-t-on si mal aux Etat-Unis ?

Et oui ! Le vin se boit partout mais on le stocke donc aussi à bord des navires. Et ce n’est pas l’endroit idéal pour le faire.
- En évoquant le petit pays sympathique qu’est l’Uruguay dernièrement, j’ai voulu également parler de ce qu’on peut y manger. Vaste sujet ! J’y reviendrai plus tard à l’occasion d’un article centré sur la cuisine à bord.

(le 2 juillet 2002 à 15h43 corrigé le 16/11/05 et réparé le 25/08/08)

Voici un Bar-Restaurant insolite aux USA, à voir, à visiter et à boire avec modération. Qui ose dire, qu’on mange mal aux Etat-Unis ?

Le Moshulu est aussi une bonne adresse URL, autant que gastronomique. Mais il est à notre service aussi pour le voir et y passer du bon temps.

A Philadelphia, le café-restaurant et quatre mâts Moshulu

Il y a quelques années, (2002) un article concernant les tests "Bandol" en cours sur les résultats de la conservation du vin à bord des navires était est d’un certain intérêt. Nous allons donc enfin pouvoir commencer à vérifier sérieusement de très anciens bruits de coursives.

Au "carré", la salle à manger des officiers et missionnaires du câble.

A priori, selon les conditions de stockage à bord cette influence peut aussi être très négative. Les connaisseurs (ou ceux qui se disaient comme tels) rencontrés lors de ma vie de navigateur risquaient même de se battre, tellement c’est un sujet à polémiques dures. J’ai cependant cru remarquer ceci :

Salle à manger, le faux-pont du Moshulu

Selon la Cie de navigation, les vins "de précision" (cette expression est typiquement "mar-mar") disponibles à bord étaient excellent ou bien au contraire, systématiquement :
- "Il y avait quelque chose de pas clair". La cause du désastre était toujours indéfinie de fait.

Il existait des coïncidences entre les "habitudes de compagnie" et la qualité de ce qui était servi. A mon sens le vrai problème était :
- Souvent en "sortir" à toute occasion, ou bien en "sortir" plus rarement. Comme par hasard dans ce dernier cas malheureux, en général le vin n’était pas très bon.

Consultez le menu du Moshulu

Il me semble (c’est là une opinion strictement personnelle) que le vin ne doit pas en général, être conservé trop longtemps à bord. Mais le séjour à bord peut dans certains cas rares et mal connus, être excellent pour son évolution dans le temps vers un goût meilleur. Cela se sait d’expérience. Les vrais spécialistes diront probablement que certains vins supportent mieux ça que d’autres.
- Hélas, toutes les compagnies de navigation ne disposent pas d’experts en la matière.

Il se dit aussi que les vibration causées par les machines ont une influence considérable. Cela dit c’est un sujet qui mérite l’étude, avec une certaine modération évidemment, au moment de passer de la théorie à la pratique.

Scène de vie à bord du supertanker "Esso Europoort"

Le Moshulu devenu un restaurant, mais c’est aussi le quatre mât qui gagna la dernière Course des Grains en 1939 est aujourd’hui un haut lieu de la "bonne bouffe" à Philadelphie. Qu’on se le dise ! Et consultez donc le menu, c’est intéressant et typiquement USA...

Bien navicalement (et bon appétit) Thierry BRESSOL OR1
- Eric Newby, Alan Villiers et Jean Randier

Question :
- Qu’est donc devenu Maître Georges Palomba, "Maître des Chaix" à la Cie Générale Transatlantique ?

Le Moshulu charge aujourd’hui "en pontée"

Certains vins à bord du Pointe Sans Souci portaient sur l’étiquette la devise sacrée suivante :
- "Elevé et soigné par Maître Georges Palomba "Maître des Chaix" à la Cie Générale Transatlantique"...

L’original n’est plus de ce monde, mais le Sans Souci existe toujours

Amérique, USA et Porte-Conteneurs
- Independance Day. Déclaration d’Indépendance des Etats-Unis
- Les visages multiples des USA - Consternation
- Pride of Baltimore
- Navire américain rencontré sur la COA
- Mes passages à New-York et le 11 Septembre 2001

- Containers, Twistlock et mauvais temps
- Ne les oublions pas
- Le Mauvais Genre aéronautique 1
- Le Mauvais Genre aéronautique 2
- Le Mauvais Genre aéronautique 3 (complément au 11 Sept.)

Navires rouliers
- Le navire RORO ou roulier
- Chauffeur de taxi et navire roulier
- Un génial système à bord du Sibelius
- Les Vahinées finlandaises du Sibelius
- Le Grand coup de téléphone du Sibelius à Rouen
- Ne les oublions pas
- Photo spectaculaire, le 4 Février 1982
- Embarquer à bord du Manhattan (1)
- Le matin du 4 février à bord (2)
- Le 4 février 1982 à 17h00 lt (3)
- Le 4 février 1982 après 17h00 lt (4)

Symbole de l’accueil du site


- Liste des articles

A propos de l'auteur

Thierry BRESSOL

Officier radio-électronicien de 1ère classe de la marine marchande (1978/1991)
- Animateur de formation technique & Consultant Telecom GSM en SSII
- Rédacteur/correcteur
- Qui je suis ?


"Souvenirs-de-mer" et "Marine Inconnue" : http://souvenirs-de-mer.cloudns.org/