Souvenirs de mer

7 mai 2006

La "Titanite" reste galopante à notre époque

Ce vendredi matin en écoutant Europe nr 1 par hasard, j’ai (encore !) entendu l’auteur passionné (est-ce bien sûr ?) du dix-millième livre au moins, consacré au Titanic et à son mémorable et surtout stupide naufrage. Il y avait longtemps... Cette fascination me semble malsaine.
- On ne s’intéresse pas autant aux terribles naufrages du Wilhelm Gustloff et du Joola. Pourquoi ?
- Titanic ? Le Britannic, c’est plus intéressant ! (le 15 Avril 2012)

(mis à jour le 20 Janvier et le 1er Septembre 2008)

On ne le présente plus celui-là....

J’ai loupé le début de l’émission, et ce 1000 et Nième auteur n’a je crois, rien apporté de plus sur l’affaire... Nous apprendre des détails vraiment inédits sur le sujet va devenir extrêmement rare.
- Ces braves gens sont parfois un peu lassants, car depuis 1912 qu’on remue régulièrement le couteau dans la plaie, je suppose que cela tout reste fort insuffisant pour faire revenir les victimes.

Le petit paquebot "Explorer"
(naufragé dans les glaces en 2007 sans faire de victime. Le Cdt de ce spécialiste de l’Antarctique, voulait "en faire trop" et trop bien, sans doute aussi trop près !)

- Oui ! Les organisateurs de ce voyage inaugural se sont montrés arrogants et ridicules. Oui ! Ils ont trop "forcé" sur la pub...
- Oui ! Ils ont été très imprudents et ils ont trop fait pression sur le chantier et sur le bord pour faire "toujours plus vite"...
- Oui ! Le commandant Smith n’avait jamais eu d’accident et tout le monde se sentait en sécurité avec lui à bord.
- Oui ! Pour arriver le plus vite possible à New York, "on" a négligé des avis météo pourtant très clairs, et bien reçus par le bord, même en se risquant dans une zone "mal fréquentée" à la vitesse "Grand-V" de l’époque, c’est à dire plus de 21 nds.

Quand c’est arrivé à l’Explorer, personne ne fut tué ni blessé.

- Oui ! Il y avait une mauvaise ambiance dans l’équipage comme chez les officiers et les travaux à bord de ce beau navire neuf n’étaient pas totalement achevés. Ceci arrive encore, pour de nombreux navires neufs !
- Il y avait même encore à bord des gens du chantier, qui travaillaient sur les commandes électriques des fameuses portes, entre autres choses. Il fallait bien terminer !

Les passagers et l’équipage s’en sont tirés à bon compte...
(avec une attente de quelques heures en canot. Breuuhh...)

Mais... Pourquoi donc autant parler de la catastrophe du Titanic et remuer ainsi le couteau dans la plaie douloureuse depuis bientôt un siècle ? Le temps passe... Tout simplement :
- Les personnes les plus riches du monde se trouvaient à bord et ces gens ont presque tous perdu la vie dans l’accident, contrairement à la légende "trash" qui veut qu’ils aient tous déserté le navire avant les plus pauvres, même s’il est aussi arrivé fatalement, que certains le fassent...
- C’est sans doute pour cette raison qu’on parlera beaucoup plus et plus longtemps du Titanic que du grand naufrage sénégalais en 2002, ou des réfugiés allemands du Wilhelm Gustloff et du pire, le Goya qui sombrèrent en janvier et avril 1945 en mer Baltique... Plus de 8000 à 9000 morts furent estimés et on retrouvait encore des corps sur les plages en Septembre....

Une rare photo à propos du désastre du Goya

Mais ces gens-là, ils "payaient l’addition"...

Le contexte de la destruction du Wilhelm Gustloff

Ces gens fuyaient la terrible vengeance de l’Armée Rouge avec une forte conviction, car j’ai cru savoir qu’il est même arrivé que des villageois allemands soient crucifiés dès l’arrivée des troupes, telles que les cavaliers mongols entre autres, venues des contrées lointaines soviétiques avec la très simple recommandation de Staline :
- "Faites tout ce que vous voulez pour nous venger de 1941..."

La Prusse Orientale, il faut le rappeler, fut totalement rayée de la carte. Ce n’est pas seulement une expression, voyez vous-mêmes ! Il n’y a plus de Königsberg, c’est Kaliningrad. Il n’y a plus de Pilau, c’est....
- Et... Tout le monde y est Russe aujourd’hui, sauf les touristes ou les gens de passage.

- Prusse Orientale

Le Wilhelm Gustloff d’origine, navire de croisière conçu pour les congés payés en 1937

- Wilhelm Gustloff 1 (excellent site) & Wilhelm Gustloff 2

Le Wilhelm Gustloff navire hôpital en 1944, ce n’était plus "la Croisière s’amuse"...

En effet, à bord du Titanic certaines personnes, pas uniquement des passagers, ont débarqué peu avant le départ, parce qu’elles avaient la frousse, quoi que cette "désertion" leur coûte. Ils firent parfois des rêves inquiétants, courriers postaux personnels d’époque à l’appui. Le sixième sens, sans doute...
- Ceci n’arriva pas que pour le Titanic, car il m’est moi aussi arrivé de faire des "rêves d’annonce". (pas souvent) J’en tiens compte d’ailleurs par prudence, d’autant plus qu’ils furent "vérifiés" (à ma surprise) lorsque c’était possible. Il est même prouvé que cela arrive à tout le monde, même et surtout si rien de ceci ne saurait actuellement être expliqué.

C’est l’Olympic ! De nombreuses photos du Titanic représentent en réalité son "frère", qui a eu une longue carrière commerciale sans tâche !

Une chose reste certaine, tout cela fut très grave :
- En 1938 les compagnies d’assurance n’avaient toujours pas terminé de "ramasser les morceaux".
- Les commissions d’enquête ont régulièrement découvert sur une durée de plus de 30 ans, des éléments gravissimes qui font se demander si "on" ne cherchait pas au moins un peu à l’obtenir, l’accident...
- Le coup des paires de jumelles pour les veilleurs de la mâture qui étaient absentes au dernier moment et la réticence à avertir le commandant de ce manque peu avant l’appareillage pour éviter sa terrible colère, j’avoue que tout cela est renversant. Il n’était pas nécessaire il me semble, d’être médium pour s’inquiéter à bord...
- Même en 1984, la presse professionnelle maritime nous "sortait" encore de nouvelles farces révélées, telle que le coup de ce navire témoins contrebandier dont le Cdt dans le doute et pour sa sécurité, préféra s’éloigner au plus vite du lieu du lancé des fusées "d’artifice"... Encore une idée géniale. No comment.

L’Achille Lauro

Et j’en passe... Cela dit, le désastre du Titanic reste un naufrage moderne, comme on les fait encore aujourd’hui.
- Son sister-ship l’Olympic a fait une superbe carrière, qui s’acheva naturellement à la démolition durant les années trente. Son exploitation fut perturbée par un passage obligé au chantier pour être modifié en 1912, pour la raison que l’on devine, et par la guerre de 1914... Le second sister-ship le Britannic fut torpillé, ce qui n’est malheureusement pas original. Ce n’était pas un accident.

La seule chose pas encore lue ou entendue souvent est la remarque suivante :
- Le Titanic était réputé incoulable et c’était vrai pourtant ! Mais c’était comme les assiettes vendues comme incassables. Si on les jette du 8ième étage par la fenêtre, c’est certain ! On ne va pas les récupérer en bas...
- Ainsi, en lui déchirant la coque sur plus d’un tiers de sa longueur, sur presque la moitié, que pouvait-on espérer ?
Pour preuve qu’il était très solide :
- Il a supporté cela plus de deux heures avant de "disparaître".

Qu’arriverait-il à un grand paquebot moderne d’aujourdhui, si on lui déchirait la coque de la sorte ? Je me le demande, mais préfère surtout m’interroger en me trouvant à Poitiers, qu’en étant à son bord... Donc, occupons nous de nous pour éviter la récidive de cet accident stupide, et laissons reposer en paix les victimes dont la plus grande partie avaient surtout rien de plus que le tort d’être là...

Bien navicalement - Thierry Bressol - OR 1
- L’élite des Croisiéristes mise à l’épreuve
- Titanic ? Le Britannic, c’est plus intéressant ! (le 15 Avril 2012)
- Costa Allegra ou Scoumouna ? (le 3 Avril)
- REVUE de PRESSE du NAUFRAGE du CONCORDIA
- Quelles conséquences ? (m.à.j. le 14 Avril 2012)

Mille millions de mille sabords !
(tous laissés ouverts dans le gros temps !)


- COMMUNIQUE de PRESSE de la MISSION de la MER

Merci à cet intéressant site "perso" :
- Titanic
- Titanic
- Titanic

- REVUE de la PRESSE MARITIME
- Petit Commentaire Personnel à propos de Wikipedia

Ce piaf là est moins dangereux que les goélands et les vautours
(au service des lobbies, qui nous ruinent depuis plus de 40 ans)

PS : C’est étrange ! Ne l’avez-vous pas pensé ? Un navire, c’est d’abord conçu et construit pour gagner de l’argent. Le Titanic pour commencer, il a réellement "eu tout faux" ! Mais pour ce qui est de ce qui fut et sera gagné sous la forme d’énormes droits d’auteur(s) que l’on peut deviner etc. Ce fut et reste une réussite tout à fait exceptionnelle, il faut le dire ! Ca c’est sûr, le film de James Cameron en 1998 était très réussi.

L’incendie de l’Achille Lauro

Je viens de faire une très grave crise de "titanite", et devrais donc me faire soigner....

Autres Bulletins Bibliographiques Spéciaux :
- "ALINDIEN" l’amiral Laurent Mérer se fait écrivain
- Nikos Kavvadias : R/O
- BD et Marine Marchande
- Da Vinci code
- Patrick O’BRIAN - "Master and Commander"
- Football
- La Jonque Belge "Au-delà du délire"
- Jules Verne redécouvert à bord
- Goélands Belges

- les U-Boote et les méthodes du Grand-Amiral
- La Capitulation en mer du 4 mai 1945
- Les U-BOOT avant et après le 4 mai 1945
- U-BOOT ou l’anti-Marine Marchande

- La fin du France & L’Ex France va nous quitter
- Pour le pape, avec l’amiante
- Le retour du Villandry à Dieppe
- Il a labouré la Terre, puis la Mer...

Symbole de l’accueil du site

- Plan du Site & Plan de "Marine Inconnue"

A propos de l'auteur

Thierry BRESSOL

Officier radio-électronicien de 1ère classe de la marine marchande (1978/1991)
- Animateur de formation technique & Consultant Telecom GSM en SSII
- Rédacteur/correcteur
- Qui je suis ?


"Souvenirs-de-mer" et "Marine Inconnue" : http://souvenirs-de-mer.cloudns.org/