Souvenirs de mer

7 juillet 2006

Officier Anti-Radioactif

Le dessin ci-dessous montré était affiché au lcal radio, à bord du Quinquela Martin, ex- Van Dyck.

Officier Radioactif de la marine marchande

Aussi se savoureuse soit-elle, cette caricature ne représente pas l’entière et objective réalité de la profession.

Le Van Dyck au Japon (photo Marc Van Mieghem en Belgische Koopvaardij)

Mais c’est cependant parfois arrivé ! A bord du Câblier Raymond Croze durant le passage au Canal de Suez, j’ai vu se dessiner une scène hautement surréaliste dans son vaste (heureusement) local radio.

Navire Câblier Raymond Croze en 1989. Pas de symbole "France Telecom" ? Peinture des cheminées en cours !

Nous préparions la réparation du câble coaxial Sea-Me-Way rompu entre Suez et Djeddah. Le premier acte de cette délcate opération se déroula alors que nous étions au mouillage dans le grand Lac Amer et attendions notre tour d’en sortir, avec le convoi Nord-Sud.

- En lien : "Le NC Raymond Croze en mission 1"

- Le Chef Mécanicien se trouvait au radiotéléphone BLU via Saint Lys Radio et le premier émetteur d’Ondes Courtes, avec "Paris", au siège de la DTSM.

- Le Chef de Mission était (via le premier Satcom) avec la station Câble de Djeddah, alors que son adjoint était avec l’autre extrêmité, Suez via le second Satcom !

- J’étais au Radiotélex TOR avec Berne Radio (HEC) via le second émetteur d’Ondes Courtes, en train de recevoir la confirmation officielle de l’heure à prévoir pour la coupure de la Téléalimentation en arrivant "sur ite". (si je me souviens bien)

- Mais !!
- Je me trouvais aussi simultanément occupé avec la VHF (le Cdt en ligne) et.... SUQ, la très pittoresque station de graphie en Ondes Moyennes du Canal de Suez...

Un petit tour dans les antennes, sans perdre la boule

Une incroyable cacophonie régnait la-dedans, et des cendriers pleins occupaient chaque mètre carré libre ça et là... Presque comme sur le dessin.

Il aurait cependant été bien triste de garder cette photo très confidentielle (diffusion strictement restreinte) pour moi, car elle représente une situation quelque peu différente :

Il faut le reconnaître, ils ne l’ont pas loupé le collègue !! Ah les sauvages... Cela dit, c’est peut-être aussi un montage avec sa pleine complicité.

Ce navire américain (lire son indicatif et observer le matériel) était fort bien équipé.

- Met vriendelijke groeten / Bien navicalement - Thierry Bressol OR1

- Notes techniques (1990) :

- Le premier Satcom était un ESZ 8000 Sperry
- Le second Satcom était un plus récent modèle, un MCS 2B Sperry
- Deux émetteurs ITT st-1610
- Deux récepteurs ITT (j’ai oublié mais je compléterai)
- Un Récepteur Thomson, exactement le même que ceux alors utilisés à Saint Lys, et dont j’ai su bien plus tard qu’ils étaient originaires de la regrettée Usine Alcatel Thomson de Laval. C’était bien avant la privatisation...

-  Notes d’actualité :

- http://www.meretmarine.com/article.cfm?id=102039
- Le risque évoqué ici est très symbolique :
- On n’aime plus Colbert en France. Pourtant, il avait raison. D’autre part, pourvu que personne ne pense à son amiante... Je crois que je n’aurais pas dû écrire ça ici, ni même le penser.

- http://petition.la-bas.org/ - Mais enfin, va France Inter ?

-  Note technique :
- Il m’a été signalé via courriel, qu’il était impossible d’écrire un commentaire à la fin de chaque article et qu’un étrange message d’erreur était montré...
- C’était involontaire ! Je suis désolé, l’Editeur SPIP avait le mal de mer. Il a reçu des soins hier soir. Cela peut-être dangereux :
- "Le mal de mer, l’ennemi". Merci de votre patience.

Le 8 juillet 2006 : Officier Anti-Radioactif

Bonjour à tous. J’ai assisté pendant des années à une campagne de dénigrement des Officiers radios marine marchande, et c’etait injuste. Aujourd’hui notre ami T. Bressol monte au creneau par ces articles pour réhabiliter le métier d’Officier radio en racontant la réalité du travail accompli à bord des navires.
Notre association
WWW.AMARAD.ORG participe à cette réhabilitation.
OM

Officier Anti-Radioactif 8 juillet 2006

J’engage vivement toutes les personnes concernées par la vie radiomaritime à lire attentivement et dans le texte original la REGLE 15 de GMDSS SOLAS, à toutes fins utiles. Les personnes qui ont rédigé ces textes savaient et savent parfaitement les problémes de la radio-navigation à bord des navires et ont donc trés justement posé le probléme en laissant le choix aux acteurs du monde maritime, mais rien n’est irreversible comme on veut le faire croire, les textes sont bien clairs.
Merci à INTERNET si-non on ne saurait rien.
OM


A propos de l'auteur

Thierry BRESSOL

Officier radio-électronicien de 1ère classe de la marine marchande (1978/1991)
- Animateur de formation technique & Consultant Telecom GSM en SSII
- Rédacteur/correcteur
- Qui je suis ?


"Souvenirs-de-mer" et "Marine Inconnue" : http://souvenirs-de-mer.cloudns.org/