Souvenirs de mer

1er septembre 2006

L’Homme Moderne et le Navtex

En passant devant une belle vitrine de magasin, il est possible de voir des choses étranges ou incongrues...

- L’Homme (ou la femme) Moderne se voit aujourd’hui régulièrement exposé(e) à de multiples sollicitations qui sont trop souvent des tentatives de faire passer des vessies pour des lanternes, ou comme normale une situation qui est totalement absurde ou abusive...

Cela dit, l’Homme Moderne peut aussi se tromper seul, moi-même par exemple, comme les autres...

- Le 1er Septembre 2006

- Tout le monde connaît la question stupide suivante, souvent posée pour faire rire :
- "Connais-tu la différence entre une boîte aux lettres et une poubelle ?"
- Elle expose tout "mal-comprenant" à s’entendre dire :
- "Jamais je ne te confierai du courrier Camarade !...."

- Il y a un certain temps, en 1980 la première fois que j’ai mis les pieds en Belgique, j’ai remarqué avec étonnement l’énorme différence de forme et de couleurs entre les boîte aux lettres publiques en France et Belgique.

Face avant de boîte aux lettres belge

Les boîtes situées dans les villes de Belgique sont généralement de très grande taille et toujours peintes en Rouge, couleur de la Poste locale. Mais leur forme totalement différente de celle leurs cousines de France, de Navarre et de la COA parfois aussi, ne doit normalement pas inciter le français moyen (même mal-comprenant) de passage à croire que c’est une poubelle, et encore moins à y glisser des vieux papiers...

Boîte aux lettres publique typiquement française, on en trouve aussi à Abidjan, un héritage sans doute....

Il se trouve que je fus l’un des tous premiers utilisateurs du système Navtex de réception automatisée des avis aux navigateurs et de bulletins de Météo Marine.

En effet, le Navtex et Inmarsat A furent les deux premiers sous-ensembles mis en place du Futur GMDSS, dès la fin de 1979. Cependant à l’époque, ce genre d’appareil n’équipait pas encore la passerelle des navires. Cela n’existait pas, encore...

Récepteur Navtex AE-900, modèle pour passerelle

A bord du Saint Luc au début de 1981, j’ai reçu en tant qu’officier radio-électronicien, un intéressant courrier technique rédigé en Anglais. ll nous expliquait doctement que des essais d’émissions "en l’air" d’avis aux navigateurs en mode "continu" étaient effectués depuis peu (?) par les stations d’Ondes Moyennes suivantes sur tout le Nord de l’Europe :
- Land’s End, Brest Le Conquet, Oostende, etc...

Clic !

Le Saint Luc en 1980

Cela se faisait, chacune à tour de rôle et à heures fixes, systématiquement sur la fréquence unique 518 KHz en mode "F1", c’est à dire en radiotélex TOR en mode dit "broadcast", c’est à dire sans relation Maître-Esclave à deux partenaires Emission et Réception.

Il me sembla en lisant ceci, que cela fonctionnerait fort bien, et j’ai d’ailleurs rapidement constaté que c’était parfait ou presque. Le Saint Luc était parfaitement équipé en radiotélex TOR, je me suis donc vite mis à l’écoute pour voir...

Bien sûr, c’était à moi de tout faire, c’est-à-dire choisir l’heure d’écoute et régler mon matériel durant le temps des émissions "intéressantes". Mon équipement datant des années 70, il n’était pas du tout prévu pour cette pratique, mais le Navtex lui, fut conçu pour être compatible puisque très officiellement, il n’était pas en service...

Messages typiques d’avis aux navigateurs reçus par le "Navtex" du bord

Les gens de la passerelles furent émerveillés de lire mes premiers papiers reçus, puis j’ai vite pris l’habitude de leur faire une sélection de tout ce qui pouvait les intéresser quatre fois par jour.
J’y ai d’autre part gagné beaucoup de temps, car le contenu de ces émissions n’était rien de moins que le même que ce qui était diffusé en "phonie" et en code Morse.

Récepteur de bord Navtex MRD80 de chez NWF

Ce qui les étonna le plus, fut mes explications selon lesquelles ce système "actuellement à l’essai", serait bientôt directement utilisable par eux-mêmes dans un futur plus ou moins proche. Les constructeurs proposeraient vite des petits récepteurs pas chers à installer près de la table à carte par exemple...

- Pourquoi pas ? En 2006, je constate que tout le monde, à commencer par les plaisanciers, a son Navtex à bord (si ce n’est deux) et que les émissions se font aussi en simultané sur 490 KHz pour garantir une meilleure qualité de réception.

Note :
- Le système a un petit défaut, ceux qui ne savent pas bien s’en servir laissent souvent des dizaines de mètres de papiers se dérouler seul, submergeant ainsi l’officier de quart d’informations multiples qui ne l’intéressent pas toujours....
- C’est ainsi qu’il est arrivé que les avis aux navigateurs ne soient plus consultés, c’est potentiellement dangereux.
- Il est possible de choisir le thème de ce qu’on souhaite recevoir, et même, de le mettre "on" seulement à l’heure des informations utiles, c’est à dire concernant la zone dce navigation.

Tout cela pour dire, qu’un ancien officier de la Marine Marchande qui a navigué 12 ans, sait normalement reconnaître même en le voyant de loin, un Récepteur Navtex....

Ainsi, où que je sois, dès que j’aperçois un équipement radiomaritime, dans une vitrine de magasin par exemple, j’y prête attention. Normal n’est-ce pas ?

Par un bel après-midi de printemps, je me trouvais dans un centre commercial à Rouen. En passant devant la belle vitrine d’un Magasin appelé "L’Homme Moderne", j’ai soudain aperçu un récepteur Navtex.

J’ai d’abord passé mon chemin, puis me suis dit :
- C’est bizarre. Cette boutique n’est pas spécialisée en matériel pour la plaisance pourtant... Sur le port de plaisance au Havre par exemple, il est prévisible d’apercevoir un petit Navtex, près d’une belle VHF. Mais à "l’Homme Moderne"...

J’ai donc eu un doute. Puis au bout d’une sage et passionnante réflexion, sur mon insistance, nous sommes revenus sur place. Au premier coup d’oeil effectivement, au fond de la boutique j’ai pu voir mon Navtex, mais d’assez loin...
- Cela dit, il m’a paru étrange d’apercevoir un récepteur Navtex... Au beau milieu des accessoires de salles de bain....

Il fallait vérifier :
- Nous sommes donc rentrés dans le magasin.
- Ce qui me semble toujours étrange aujourd’hui, c’est surtout la ressemblance frappante entre un récepteur Navtex et...

Ce beau radio-réveil à affichage numérique, totalement intégré au support de rouleau de papier WC.

J’en ai connu un qui n’aurait pas hésité une seule seconde à l’acheter, pour l’installer à bord, près de la table à carte...
- "L’art du canular à bord"
- "Information sur le GMDSS aujourd’hui"

Bien navicalement - Thierry BRESSOL - R/O

- Merci aux sites :
- http://www.gmdss.com.au/ (bien sûr !!!)
- http://www.lhommemoderne.com/

- C’est triste, cet appareil n’est plus au catalogue... Je voulais une photo.

- http://blog.trolleur.net/index.php/2005/01/10/144-de-l-art-de-faire-passer-des-vessies-pour-des-lanternes-france-telecom-et-le-parisien
- http://www.dossier-medical.info/medical_patient_sante/2005/05/coup_de_gueulle.html

Ce genre de boîte est d’ordre privé, très exotique de surcroît, mais le Monde entier va l’identifier

- "Clic-Liste des ARTICLES à venir"
- "Info-Technique à propos du site"

- "Liste des ARTICLES"

A propos de l'auteur

Thierry BRESSOL

Officier radio-électronicien de 1ère classe de la marine marchande (1978/1991)
- Animateur de formation technique & Consultant Telecom GSM en SSII
- Rédacteur/correcteur
- Qui je suis ?


"Souvenirs-de-mer" et "Marine Inconnue" : http://souvenirs-de-mer.cloudns.org/