Souvenirs de mer

28 novembre 2006

"AIR DU TEMPS" du nr 1 au 37 (C Chronique)

Ceci n’est pas un véritable article, seulement un billet d’humeur...
- C’est périodique, irrégulier et incontrôlable. Même jusqu’au 21 Novembre 2006 !
- Articles à venir & Liste des articles

AVURNAV !! Avant de poursuivre, il faut le savoir :
- Un Incident Informatique survenu le Dimanche 8 Juin 2008 a partiellement détruit le contenu du site et toutes ses sauvegardes depuis Janvier... Merci de bien vouloir m’excuser.
- Le Journal de bord du site raconte toute l’affaire. Ca aussi c’est dans l’air du temps...

(revu, corrigé et réparé le 9 Juin 2008 à 23h05) :
- L’air du Temps Maritime supérieur à 195 C’est ici !
- L’air du Temps du nr 169 au plus récent
- L’air du Temps du nr 134 au 168 le 25/05/07
- L’air du Temps du nr 104 au 133 le 01/04/07
- L’air du Temps du nr 72 au 103 le 20/02/07
- L’air du Temps du nr 38 au 71 le 15/01/07
- L’air du Temps du nr 01 au 37 le 21/11/06 (vous y êtes !)


(corrigé le 20/01/2008)
- L’Air du Temps jusqu’au 20 Novembre 2006

- 37/ La précision suivante est utile à la suite d’une Question reçue :
- "Comme la Royale elle a montré ses muscles à Rouen !" Mais ce n’était pas Ségolène, elle n’a aucun besoin de montrer les siens pour inquiéter ses adversaires du moment, mais la Bundesmarine.
- Ceci dit cette semaine en Belgique c’est fête annuelle de la Monarchie. Le terme "Royal" normalement lisible dans la presse, n’évoquait pourtant pas principalement la famille du Roi ni même la "Question Royale". Jusque sur CNN et à la TRT par câble (à Ankara c’est la TV Turque) on l’a montrée au Monde, c’est dire. Longtemps au-delà de chez elle, Ségolène intéressa surtout les journalistes Belges. Ceux-ci ont pigé depuis des années avant leurs "confrères.fr" que quoi qu’il arrive, il faudra compter avec elle...

Que ferait-elle pour le secteur maritime ?

- 36/ Pas plus que Arte, la Bundesmarine ne renie ses origines lointaines sévères. Le documentaire consacré au Bismarck il y a une semaine, m’a rappelé mon étonnement, il y a deux ans sur les quais de Rouen :

Le 3 mâts Teutonique "Gorch-Fock" de la Bundesmarine

Mille sabords ! Généralement pour la réunion des Grands Voiliers à Rouen la semaine du 14 Juillet, l’Allemagne envoie le Gorch Fock. Celui-ci est un habitué fidèle très apprécié localement. Cette année là, la Bundesmarine modifia ses habitudes par une petite surprise. Comme la Royale, elle a montré ses muscles :
- Trois gros et puissants navires de guerre étaient invités, dont l’un d’eux se nomme Lütjens.
- "Ya plus d’doute", ils se sont décomplexés.
- Lütjens

Lutjens

- 35/ Le naufrage du Pamir sera évoqué par Arte le 17 au soir. Nous le constatons une fois de plus avec ces annonces TV, Arte ne renie pas ses origines Teutoniques.
- Il s’agirait d’une fiction et non d’un documentaire.

Le Pamir, à comparer avec "l’original", au moins aussi beau

- 34/ Je viens d’en être avisé par la Chambre des Représentants et c’est dans le "Moniteur", je viens en effet d’être officiellement informé avoir obtenu la Nationalité Belge. J’ai gagné un pari qui n’est pas à la portée de Johnny.

"L’Union fait la Force"

- 33/ Mille Sabords !! Eric Newby est parti rejoindre Villiers et Randier
- C’est arrivé le 20 Octobre 2006, mais je l’ai su le 11 Novembre.

Le France II, plus grand voilier du monde, 7000 Tpl et 6000 m² de toile

On n’imagine pas bien aujourd’hui ce que fut la "conduite" de ce genre de navire. Ils étaient souvent moins de 30 à bord pour dominer plus 4000 m² de voilure répartis sur 4 mâts en acier de plus de 50 m. et dont la "croisure" des basses vergues pesant quelques tonnes, pouvait atteindre 27 m.
- C’est ce que signifient les belles vues de cet article.

Elisabeth Jacobsen et le petit foc, une matelote légère à bord du 4 mâts Parma dans les années 1920.

- 32/ Avis TV ARTE à partir du 11 Novembre 2006 :
- Le Documentaire de James Cameron consacré au cuirassé Bismarck retrouvé sera diffusé le samedi 11 en soirée. Une bonne occasion de faire mieux connaître la face cachée du personnage. Bismarck en vacances :
- Derrière le Chancelier de Fer, découvrez Otto von Bismarck.

Le cuirassé Bismarck est plus connu en France que le Chancelier...

- 31/ Felix Von Luckner, le dernier Corsaire à la voile
- Il mena un combat de civilisés autant que faire se peut, car ces deux mots ne vont pas bien ensemble, surtout à propos de la première guerre mondiale.
- Pendant qu’en Europe on s’étripait sur les champs de bataille pour finalement n’arriver à rien de bon, c.à.d. le suicide de l’Europe suivi par le traité de Versailles, pour mieux se faire sauter la figure une seconde fois... Les prisonniers de Luckner faisaient bombance au Champagne avec leurs gardiens à bord du Seeadler et le fruit de toutes ses rapines.
- Je ne suis donc pas certain que célébrer le 11 Novembre soit une bonne idée, sauf pour penser au moins un instant à "ceux qui ont gagné la guerre" :
- Ceux dont les voyageurs de la Ligne TGV Paris-Nord visitent les jardins à 300 Km/h parfois sans même l’apercevoir.

Le Seeadler dernier corsaire à voiles (1917)

- 30/ Histoire Belge et gaullienne : La première fois que j’ai visité Dinant la lointaine cousine de Dinan en Bzh, je fus surpris par le nom du pont principal. Explication et anecdote mal connue :
- Durant la guerre de 1914 le très jeune Charles De Gaulle, sous-lieutenant de l’armée de terre française alors en bataille contre les troupes du Kaiser à Dinant, tenta avec son petit groupe de soldats d’empêcher les allemands de prendre le pont, malgré leur écrasante supériorité en nombre. De Gaulle "s’est alors fait descendre". Il se réveilla plus tard dans un hôpital militaire Allemand... D’autres lui ont tiré dessus par la suite, sans jamais réussir.
- Vous savez maintenant comment et pourquoi le Grand Charles a appris l’allemand.
- L’armée du Kaiser fit beaucoup de conneries à Dinant, mais c’est là une autre histoire, massacrante.

Dinant, à droite le pont Charles De Gaulle

D’autre part Dinant a une tradition commune avec les "pilots" de l’Ecole Hydro du Havre : la Course de baignoires...
- L’Ex-France nous quitte car le Général s’intéressait réellement à la Marine Marchande.


- 29/ Le 9 Novembre 1970, sans doute lassé, il nous a quitté. Ce jour-là nous avons entendu retentir le "on le regrettera". Un certain nombre de grosses gaffes commises, ne doivent surtout pas nous le faire oublier :
- Lorsqu’il était "aux affaires", le secteur maritime du "pays.fr" se portait beaucoup mieux qu’aujourd’hui, c’était prestigieux et il faisait travailler toujours plus de monde dans des conditions toujours meilleures chaque année. Il n’était pas le seul en ce cas...
- Celui qui a écrit : "j’étais un mauvais militaire car j’ai désobéi..." savait se faire obéir des puissances de l’argent dans l’intérêt collectif. C’est sans doute pour cela qu’on évite de se référer vraiment à sa politique de réelle modernisation, en ce temps de régression sociale permanente.

Le Grand Charles

Il doit se retourner dans sa tombe. Si on installait un alternateur en lieu et place du nouveau monument... On ne risquerait plus le black-out !


- 28/ Encore un "black-out" ! (nr 23 et 21). Ce 4 Novembre il fut ouvertement supposé, que c’est en ouvrant au plus mauvais moment un pont-levant pour laisser passer le beau paquebot ci-dessous montré, c.à.d. en ouvrant de ce fait un circuit de Haute Tension Teutonique "très sensible" qui passait par là, que plusieurs millions d’Européens ont été "débranchés" durant le Week-end.
- Son immatriculation sous pavillon de complaisance n’y est pour rien, restons de bonne foi. Ceci dit la nouvelle organisation de la distribution "libéralisée" de l’Electricité n’y est peut-être pas pour rien. Une enquête est en cours, même si la Terrible Commission Européenne nous le dit, c’est la faute des Allemands...
- Elektra !!! Fais quelque chose !! Verdamnt...
- Souhaitons toutefois que ce navire n’ait pas mouillé une ancre à l’instant fatidique dans le chenal, car cela me rappelerait une bonne farce maritime qui circule souvent par e-mail...

Le Norwegian Pearl

- 27/ Pas plus que les Telecom, le journalisme à Berlin n’est un long fleuve tranquille. Lire ce 6 Novembre 2006 :
- Berlin

On ne présente plus la Porte de Brandebourg (Berlin)

- 26/ (suite de 24) PLONGEZ !! Les bateaux noirs vus par Arte :
- Jean Gaumy montre un des simulateurs, les petits soucis d’hygiène à bord, et prouve qu’il est possible de bien faire la cuisine dans des locaux si "ajustés" en volume et en surface (si j’ose dire) que.... C’est surréaliste.
- Mais ceux qui y ont mangé le disent tous, c’est excellent ! Comment font-ils ? Secret défense !

Toilette à bord d’un U-Boot
(les sous-marins d’aujourd’hui n’ont aucun mal à être plus confortables. Ce document est un secret militaire Allemand)

- 25/ Le centenaire de 500 Khz C’est arrivé au temps du Kaiser. La Conférence Internationnale des Télécommunications ne s’est pas occupée "que" de Radio-maritime. Mais ce qui fut fait à partir du 3 Novembre 1906 en la matière, c’ est inoubliable.

Ce modèle de luxe, de manipulateur Morse est superbe

- 24/ Avis TV ARTE EN COURS LE 30 OCTOBRE 2006 :
- Cette semaine, chaque début de soirée, Arte nous emmènera en "bateau noir".
- Avec son documentaire en cinq parties, Jean Gaumy nous invite à partir de ce lundi 30 Octobre à 20h15 locales jusqu’à Vendredi, à bord du SNA "La Perle", avec bien sûr la complicité de la Royale. Il ne faut peut-être pas louper ça, car la flotte sous-marine ne montre pas souvent son intimité au grand public.
- A ma connaissance, la dernière fois, ce fut avec Daniel Mermet de France Inter, dans son émission "Là-bas si j’y suis". D’autre part avec jean Gaumy, je suis tenté de supposer que ce sera très intéressant.
- Merci à l’équipage de La Perle de nous recevoir à son bord.

Le SNA La Perle et le 3 mâts Russe "Mir" (La Paix)

Arte sera même "orientée U-Boot" Mercredi soir. Peu après la Perle, qui heureusement ne fait pas la guerre, retour vers le passé à bord de l’U-3505 au début de 1945, quand Horst Willmer son Cdt, embarqua en Prusse Orientale 110 très jeunes passagers en fuite devant la terrible vengeance de l’Armée Rouge. W. Gustloff

Petites informations à propos de l’U 3505

- (Documentaire "teutonique" de Robert Wortmann)
- Donc à partir de ce jour : Avec Arte, "PLONGEZ !!"

Une tranche par jour seulement, sauf Mercredi le 1er Nov. nous en aurons 2

- 23/ et suite du 21/ : Soyons clair à propos du Rokia Delmas :
- Sur la station FM "France Info" (105.5) on entend "au fil de l’air" et heure par heure, tout ce qui "sort" brutalement quand l’évènement survient. Certains détails sont souvent "filtrés" par la suite dans le bulletin d’info à "l’heure ronde" et par le journal TV. Mais même à la TV, les "petites informations peuvent passer", que cela plaise ou non.
- J’ai aussi "cru entendre" à cette occasion qu’il n’y avait plus d’éclairage de secours non plus à leur bord lorsque c’est arrivé et quand on a hélitreuillé les gars.
- Tout cela fait beaucoup durant une même nuit à bord d’un même bateau...

Un black-out total survenu au mauvais moment peut jeter un navire "dans les décors"

A bord des navires de commerce par règlementation internationale, doivent se trouver des batteries de secours pour conserver l’éclairage partout où c’est indispensable.
- L’équipement Radio doit aussi disposer de son alimentation électrique de secours indépendante de tout le reste. J’y veillais d’ailleurs particulièrement, comme les autres officiers en charge de la chose... Qui a envie d’être ainsi piégé ?
- Lors de tous les "black-out" que j’ai vécus, non seulement "l’électricité privée" de la Radio fut toujours disponible, mais l’éclairage de secours du bord s’alluma peu après la panne. On s’est donc occupé directement et sans délai du problème principal ! "C’est étudié pour", disait Fernand...
- De là, à déduire que ce joli navire était fort "mal tenu", il y a un pas que je suis tenté de franchir sans en connaître les détails. Je n’affirmerai rien de précis mais il existe des faits significatifs qui laissent penser que ce navire était mal entretenu.
- D’autre part je n’ai surtout pas dit que c’était la faute du bord !

M/V Rokia Delmas petites informations techniques (comparable au St-Roch)

Tout le monde sait que certains exploitants de navires sous pavillons de complaisance, font travailler leurs marins dans des conditions "inappropriées", comme disait le Président Clinton à propos d’une affaire beaucoup plus amusante...

Même en cas d’absence totale d’énergie, il est évident que les VHF du bord et l’E/R de secours restent alimentées par les "batteries Radio". Elles sont généralement montées "en tampon" sur le circuit d’alimentation normale. Il n’est donc pas nécessaire tant qu’il est possible de rester à bord, d’avoir recours aux VHF portables pour communiquer avec l’extérieur !
- Certes, il est permis de se servir d’un portable (terrestre GSM par exemple) ou d’une VHF portative légère, sans que la VHF du bord soit forcément en panne. Mais il est aussi permis de s’attendre à ce qu’on choisisse le moyen radio le plus complet et puissant disponible pour appeler au secours !
- Une enquête officielle est en cours. Donc, affaire à suivre...

Pavillon Panama, équipage "pas cher" Philippin et Croate, exploitant Français mais plus un seul français à bord, etc. Nous connaissons cette chanson depuis le début des années 1980.
- Les Etats et l’UE laissent faire, en imposant toujours plus de papiers aux bords pour donner l’impression au grand public l’impression que toutes ces pratiques sont parfaitement normales...
- Et l’emploi des marins de France et d’Europe alors ?


Il y a longtemps que je ne l’avais pas vue celle-ci !

- 22/ On va encore nous en faire une pendule !
- C’est un peu contraignant, et nul ne m’a encore convaincu que c’était réellement utile et justifié, lorsqu’on ne se déplace pas Est-Ouest...
Cela dit les traditionnels hurlements sont un peu ridicules aussi !
- Les marins marchands qui traversent l’Atlantique sont obligés de le faire tous les 48 heures durant 7 à 10 jours, sous peine d’être "un peu dérangés" en arrivant à leur destination...
- Ceci cumulé avec le très mauvais temps durable sur la zone en hiver, se révèle à la longue très fatiguant. Notre organisme n’est pas naturellement "prévu pour" devoir se re-synchroniser tous les 15 jours !
Que dire des navigants de l’Aviation Civile ? Parfois ils sont un peu "à côté de leurs pompes", en débarquant de leur 747...

- Tout ça pour dire, qu’une heure deux fois par an, ce n’est pas si violent. Seule la motivation réelle et inconnue de cette pratique m’interpelle. Economies ? J’ai des doutes.
- Ceci complique la vie des éleveurs, c’est un argument solide contre. Respectons mieux le Soleil, qui nous donne la Vie.


A priori, ni le "Bug de l’an 2000", ni la pendule-mère du bord et encore moins le "Chrono", ne sont responsables du "black-out"...

- 21/ Le Rokia Delmas s’est échoué devant une plage de l’Ile de Ré à la suite d’un black-out électrique total survenu pendant la tempête dans la nuit du 23 au 24 Octobre 2006. Ce que j’ai entendu aux actualités TV régionales est hélas Significatif :
- Lors de l’Interview TV d’un "CV" de la Préfecture Maritime, celui-ci nous précisa en quelques mots que le Cdt du Rokia Delmas en personne, lança son appel de détresse avec sa VHF portative personnelle...
- Comme de nombreux anciens marins, j’ai vécu plusieurs fois ce qu’est un black-out électrique total. Cela peut toujours arriver. Il ne faut pas que cela se passe au mauvais moment. En général tout peut être remis en marche par le bord en moins de 20 minutes même si souvent dans l’urgence, c’est "sur 3 pattes" que ça tourne ! L’essentiel étant de disposer à nouveau au plus vite de l’appareil propulsif et de la capacité à "gouverner".
- A priori, l’éclairage de secours sur batteries doit toujours aider le bord, si ça marche....
- Mais s’il est un lieu à bord qui n’était Jamais privé d’électricité quoi qu’il arrive, c’était bien le Local Radio ! Heureusement d’ailleurs, pour certains d’entre nous...
- Comment en sont-ils arrivés à ce point-là ??

Le Porte-conteneurs roulier Rokia Delmas, français mais pavillon Panama

- 20/ Rainbow Warrior... "Hill falépâ kon..." !! Lundi le 23 Oct. 2006, soirée TV Greenpeace.

Sans l’aide de la France, Greenpeace n’aurait pas aujourd’hui un aussi joli bateau...

- 19/ Référendum de Panama "La faible participation est regrettable" dit-on sur place. La question n’était pas simple, mais le peuple a tranché comme il a pu. Bon courage !

Elargissement du canal, les Panaméens ont répondu oui à 78% au référendum

- 18/ - Bulletin Bibliographique Spécial Marfret en cours le 23 Octobre 2006
- Clic !

Le Sea Intrepid à quai à Lexoes, près de Porto

- 17/ Le 20 Octobre 2006 - Le Peuple du Panama va devoir "trancher" d’ici quelques jours, une grave question qui peut paraître simple telle que formulée :
- Oui ou non, faut-il approuver le projet d’élargissement du fameux Canal ?

Par le Canal, on passe d’Atlantique au Pacifique, d’Ouest en Est...

Ce n’est pas si évident, tant le projet semble techniquement "mal ficelé", d’une utilité commerciale maritime et financière contestable, puis potentiellement ce serait dangereux pour l’environnement s’il doit être mis en oeuvre "en l’état". La gestion de l’Eau Douce n’est jamais une affaire simple et le Canal tel qu’il fut conçu, est très "en prise" sur ce sujet...
- Mon unique passage du Canal en 1985 à bord du Pierre LD m’a marqué, car c’est toujours spectaculaire. Cette réalisation pharaonique est la plus prodigieuse que j’ai vue dans ma vie. Ce fut une réussite formidable et magnifique, et je crains qu’elle ne soit sabotée par certaines cupidités financières à courte vue.
- Mon unique passage du Canal en 1985 à bord du Pierre LD m’a marqué, car c’est toujours spectaculaire. Cette réalisation pharaonique est la plus prodigieuse que j’ai vue dans ma vie. Ce fut une réussite formidable et magnifique, et je crains qu’elle ne soit sabotée par certaines cupidités financières à courte vue.
- Il est en effet supposé car ce projet s’adresse beaucoup à eux, que les fameux super-PC "post-panamax" n’ayant pas été prévus pour à l’origine, qu’on ne changera pas leurs lignes et leurs itinéraires lorsqu’ils pourront passer Panama. Ceci est fort possible et redoutable... Je ne sais pas ce que feront les armateurs. Qui va le prévoir ?
- Canal de Panama
- J’adore jeter régulièrement un petit coup d’oeil "en direct live" sur place, avec les 3 webcam du beau site Officiel de l’ACP. Les voyeurs peuvent voir qui est en train de passer Miraflores ou Gatun, ou bien le pont suspendu "Centennial".
- Site officiel
- Wikipedia

Un vraquier en train de pénéter dans Gatun

- 16/ Le voilier-école Teuton (pour ne pas dire de la "Bundesmarine") Gorch Fock sera en escale à Toulon du 26 au 30 octobre 2006.
- Ayant pour port d’attache Kiel, ce trois mâts-barque possède une surface de voilure de 2 037 m² et sillonne les mers depuis 1958. Il embarque actuellement 100 élèves officiers et 127 membres d’équipage commandés par le capitaine de frégate Norbert Schatz.
- Sources : Marine Nationale (Préfecture Maritime de la Méditerrannée)
- Corlobé à Toulon

Le navire-école Teuton "Gorch-Fock"

- 15/ Le 17 Octobre : Il y a presque 150 ans (décembre prochain), Jean-Marie Lebris, sauveteur en mer, ancien marin, Breton et grand Pionnier de l’Aviation effectua les tous premiers vols de "plus lourd que l’air" avec un planeur de sa conception, très personnelle et inspirée des albatros rencontrés en mer. Il n’avait pas peur, d’oser se faire catapulter avec ça... (c.à.d. avec une charette à cheval)

L’Albatros de JM Lebris. Oui ! les photographes étaient peu nombreux, mais ils savaient ce qui est intéressant !

Henri Langlois, pilote du canal de Suez, créa la Marine à Cheval. Mais Lebris avait bien avant cela, prévu le vol à voile, et l’Aviation à cheval...
- Cela dit, Lebris se place dans l’histoire, loin devant la querelle Clément Ader contre les frères Wright. Ader fit ses essais trop clandestinement et son Avion n’était pas maniable et dangereux, tandis que l’engin des Wright, bien que pas assez puissant pour décoller en sécurité, fut le premier capable d’aller où l’on souhaitait.
- "We are beaten", déclara en 1907 un spécialiste français, peu après une "démo" des Wright à Paris...
- JM Lebris
- JM Lebris Wikipedia
- Nous espérons que l’A380 ne sera pas trop difficile "à placer", après la juste colère des Cies aériennes clientes, devant ces retards stupides qui pouvaient être évités si... Il y a 3 ans, on avait écouté les techniciens et ingénieurs des usines de montage Airbus de Hambourg. Pendant ce temps, ayant ses propres ennuis, Boeing adopte un profil assez bas. C’est "de bonne guerre".
- Lire la presse "aéro-pro", elle peut se passer de tout autre commentaire.

Salon du Bourget. Ce modèle de planeur de conception un peu ancienne, est assez difficile à vendre...

- 14/ Le 19 Octobre 2006 - Qui peut me dire ce que c’est ?


- 13/ Le 15 Octobre 2006 - Un Nième projet pour le navire fétiche national...
- La "Titanite" galopante, depuis 1912
- Pourtant, l’Ex-France va nous quitter, c’est "officiel" depuis Août 2006. Certains d’entre nous éprouvent une adoration plus ou moins maladive pour ce navire. Il me semble que c’est financièrement dangereux. Nous avons parfois oublié ce qui est arrivé "en la matière", avec ce beau navire parfois farceur...
- Je regrette cependant que le beau projet Batave pour Rotterdam, n’ait pas pu aboutir. Avec les Hollandais pourtant, il y avait peu de risques de perdre de l’argent, on manque de chambres là-bas.
- D’autre part il est trop tard. Il est échoué et la "découpe" est en cours depuis quelques mois. N’oublions pas que telle est la fin naturelle des navires.
- L’âme du Prairial et celle du Batillus

Lui, on ne le présente plus ! Il n’était pas convaincu que sa commande en 1956 était une bonne idée. Mais c’était trop tard, il fallait poursuivre...

- 12/ Plus dangereux, Microsoft nous menace encore... Vista !! ou... Basta !!?


- 11/ Le 14 Octobre 2006 - Toujours plus somptueux !
- Carnets de la Licorne
- Les TAAF en particulier, y sont "généreusement traitées"...

Par Pierre Escaillas (Carnets de la Licorne)

- 10/ Le 9 Octobre 2006 Avis TV / ARTE : Le samedi 7 Octobre, Arte a consacré la soirée au croiseur "corsaire" Allemand Emden, qui sema le désordre dans le commerce allié de l’Extrême Orient et fut coulé par les Australiens. Le retour au pays des survivants fut épique...
- Les croiseurs Emden & Dresden

Le croiseur Emden, prédateur devenu victime

- 9/ Le 7 Octobre 2006 : Grand baptême

Baptême du porte-avions "USS Georges H. Bush", au nom du père bien sûr !

- Le "Georges"
- Georges Henry a bien mérité son nom sur un "PA", avec tout ce que la Navy a pu s’acheter grâce à lui !

Le USS Georges H. Bush

- 8/ Avurnav ! (4 Octobre 2006) En escale à Paris, trop loin de la Bretagne, il est cependant tout à fait possible de s’en rapprocher en trainant un peu autour de la gare Montparnasse, Timing permitting. En d’autres termes, attention à ne pas louper le TGV ! Car la réservation est obligatoire....
- 25 ans de TGV, les chemins de fer et la Marine Marchande... article à venir
- Par exemple, attention ! En s’arrêtant au café le "Cadran Breton" !
- Les mystères de la Forêt de Brocéliande : "Le bar ne paie pas de mine. Son intérieur de guingois paraîtrait presque à l’abandon s’il ne se trouvait pas là tant de vie authentique. Car dans l’antre de l’une des institutions parisiennes de la communauté Bretonne, culture, folklore et légendes de tout temps animent l’espace. Un charme qui attire fervents ou prosélytes et tient aussi au druide et maître des lieux, Marcel Ernault. Après les concerts du vendredi, c’est aussi le grand écran du samedi qui ressemble les supporters bretons."
- Le patron me disait : "Internet, ce n’est pas de ma génération. Mais d’autres se sont chargés de mettre en ligne notre proclamation !"
- A lire : Le Cadran Breton

- Note technique : Sur place, il est recommandé d’ouvrir l’oeil, car une embuscade est toujours possible en ce lieu de perdition. Il y est plus facile de lier connaissance de façon désintéressée que n’importe où ailleurs en Ile de France. Ceci dit, "tout abus est dangereux"...

Ce n’est pas loin de la gare, à gauche de la Tour

- 7/ C’est la campagne électorale en Belgique aussi, pour les élections Communales et Régionales.
- Les candidat(e)s peuvent s’afficher partout en Belgique, même à la fenêtre du domicile des électeurs. Pour preuve...

Eliane Tillieux, une autre Candidate

Note technique : Bien sûr, notre ami Google permet d’en savoir toujours plus. Il suffit de lui demander ce qu’on désire...


- 6/ Pollution d’Abidjan suite... C’est de plus en plus sûr :
- Nous n’allons certainement pas applaudir ! (25 Septembre)
- Il semble bien que les rumeurs soient conformes à la réalité, à savoir que ce navire "jouait" à la petite raffinerie artisanale et clandestine, dans des conditions techniques hautement acrobatiques, pour rester poli...
- Le Monde, Le Soir etc...

Le vraquier Probo Koala n’a l’air de rien comme ça mais...

L’équipage de ce vraquier, à commencer par ses officiers et son "management" à terre, sont une honte pour la corporation "marine marchande".
- Nous pouvons nous demander comment il se trouve encore des "politiques" pour continuer à faire ouvertement l’apologie du laisser-faire intégral "à la mode" depuis les années 80, et des électeurs pour les suivre. Les dégâts sociaux et environnementaux depuis la fin des années 70 sont pourtant devenus incalculables.
- Combien de saccages en tout genre faudra-t-il pour réinstaller partout un sévère contrôle de ce que font les entreprises ?

L’hebdomadaire Marianne publia il y a quelques semaines un intéressant article, selon lequel le cornichon français serait en danger de disparition.
- Je suis certain qu’il s’agit seulement de la catégorie "cucurbitacé". Pour la catégorie "bipède mamifère omnivore", il n’y a aucun danger. Les élections de l’année prochaine nous rassureront certainement.


- 5/ L’adresse du jour
(le 25 Septembre)
- Le Mauvais Genre Aéronautique 3

La "communication" destinées aux Voyageurs n’est pas toujours très franche...

- 4/ Le 21 Septembre fut aussi l’anniversaire de l’explosion de l’usine AZF de Toulouse.
- Pour bien la comprendre, se souvenir de ce qui suit, n’est pas de trop.

Le Drame du Grandcamp, par Jean-Yves Brouard

Grandcamp

Jean-Yves Brouard raconte cela avec un tel luxe de détail et ce qui leur est arrivé est tellement poignant, qu’une amie lisant ce livre chez moi, a cru que c’était un roman policier et maritime...
- Elle fut bien étonnée d’apprendre que.... C’est arrivé.

L’image de marque du groupe Total est naturellement difficile à maintenir...

Ce n’est pas d’hier que le Nitrate d’Amonium montre qu’il est un produit dangereux et sournois, surtout s’il est stocké n’importe comment , sans avoir pu prendre connaissance des informations nécessaires, comme c’est arrivé à bord du Grandcamp...
- Et si de surcroît on a l’habitude de faire des économies de bout de chandelles pas toujours judicieuses...


- 3/ Il y a presque 50 ans le 21 Sept. 1957, naufrage du Pamir

L’ex-Yolande Delmas (sister-ship de l’Etienne Denis) de passage à Abidjan

- 2/ Pollution d’Abidjan par le Probo Koala, ça c’est sûr... Nous n’allons pas applaudir !
- Il me semble que la Côte d’Ivoire n’avait pas réellement besoin de ça, et que considérer l’Afrique comme une poubelle en passant de la théorie à la pratique, nous coûtera un jour fort cher, tôt ou tard !
- Ce n’est pas en tolérant le comportement odieux de certaines entreprises, qu’on va freiner les mouvements d’immigration incontrôlée vers l’Europe.
- En continuant à laisser faire ainsi tout ce qu’il s’y passe, l’Afrique deviendra bientôt totalement invivable. Et alors ? Où iront-ils donc tous ?
- "Le Monde" Lundi 18/9 au soir :
- Deux cadres Français de cette étrange société envoyés là-bas, ont été arrêtés à l’aéroport au moment de repartir vers la France. Personnellement, s’ils font partie des responsables Français de ce désastre (il y a aussi des Ivoiriens dans le coup), je ne les plaindrai pas ! Pour une fois ce serait "pollueur-payeur" ! Mais j’ose espérer qu’on n’a pas envoyé sur place deux personnes innocentes pour s’en débarrasser...
- Que dire du triste sort des chauffeurs de camions-citernes qui furent manipulés et exploités honteusement, dans toute leur ignorance du danger ? Ils devront certainement se planquer longtemps...

Abidjan, centre du quartier du Plateau

- 1/ Bugalez Breizh Complété le 5 Octobre 2006

Un certain nombre de gens vont certainement se congratuler car on va encore pouvoir "casser du fayot" !
- Cela dit, ce n’est pas parce que semble-t-il, il aurait été prouvé qu’un sous-marin se serait "fait prendre" dans le chalut du Bugalez Breizh ou son équipement, que c’est de la faute d’une des marines militaires participant à l’exercice !
- Même si on a effectivement constaté quelques cachoteries...

Un des 6 premiers SNLE Français

Je me sens obligé de rappeler que lorsque "les Fayots" font des exercices de lutte anti-sous-marine sur une large zone, un AVURNAV ("avis aux navigateurs") est toujours diffusé.

Le plus élémentaire bon sens, pour ne pas dire la prudence, aide à comprendre que ces deux genres de navigation ne peuvent pas "travailler" simultanément sur la même zone sans danger !
- Il faut donc en tenir compte. Un AVURNAV, c’est justement fait pour cela. Il n’est nul besoin d’avoir "fait Navale" ou l’Hydro du Havre pour pouvoir y penser !

Le Nautilus

Les navires câbliers ont le même problème avec certains pêcheurs. On en parle naturellement fort peu car lorsque cela arrive, il n’y a pas mort d’homme. Mais la facture est lourde !
- Les pêcheurs et "la croisière s’amuse"...

Que peut-il arriver lorsqu’un "bateau noir" moderne, c’est-à-dire extrêmement silencieux et souvent très lourd, surgit soudain de nulle part à plus de 30 nds sous 40 m d’eau, alors qu’un pêcheur est en pêche "dans le quartier avec son chalut au cul" ?
- C’est sûr, on risque de "passer dans le journal"...

Le Bugaled Breizh ne pêchera plus
(Opinion du Capitaine Haddock)

Pour moi les vraies questions sont aussi :
- Pourquoi le Bugalez Breizh était-il là ? Savait-on à son bord ce qui se passait dans la zone ?
- Si non, pourquoi ils ne savaient pas ?
- Et si oui, pourquoi était-il dans cette zone dangereuse ?

Nous savons tous que l’univers économique et politique dans lequel les marins pêcheurs "évoluent" est pour le moins malsain. La haute pression financière est sur eux en permanence. Tout le monde l’a aujourd’hui compris :
- Les fils ne feront plus le métier de leur père. Ce qui se passe est difficile à admettre et les explications manquent un peu. Veut-on les éliminer ?
- Que feront ces gens-là (ou leur famille) dans l’avenir ?
- Il me semble aussi qu’on les pousse à prendre des risques en mer, tout à fait inconsidérés.
- Bugalez Breizh

Guerre sous-marine vue par un peintre du site http://subart.net/

D’autre part tout cela reste obscure, ne serait-ce qu’en se souvenant que les sous-marins ne sont pas le seul genre de navires à utiliser de la peinture contenant du titane et que certains utilisent d’autres types de peinture(s). Il n’est donc pas certain que...
- Un intéressant débat a eu lieu à l’adresse ci-dessous :
- Bugalez Breizh

Un canot du paquebot torpillé Laconia

Les terribles "opérations sous-marines" de la seconde guerre mondiale ont tellement marqué les esprits, que encore aujourd’hui le terme "torpiller" fait peur. Il est même utilisé maintenant fort au-delà de tout contexte maritime... C’est dire.
- D’autre part tout évènement maritime tragique resté trop longtemps inexpliqué est presque toujours attribué par la rumeur aux Sous-marins... Cela ne date pas d’hier et risque fort de continuer.


"Nous vivons une époque moderne..." Nous dit parfois Philippe Meyer car, c’est dans l’air du temps.

Bien navicalement - Thierry Bressol - OR1
- Liste des articles & Réaction(s) au contenu du site

Le pot au noir par Pierre Escaillas "Carnets de la Licorne"

A propos de l'auteur

Thierry BRESSOL

Officier radio-électronicien de 1ère classe de la marine marchande (1978/1991)
- Animateur de formation technique & Consultant Telecom GSM en SSII
- Rédacteur/correcteur
- Qui je suis ?


"Souvenirs-de-mer" et "Marine Inconnue" : http://souvenirs-de-mer.cloudns.org/