Souvenirs de mer

8 juin 2008

Mai 1968 à Bord

Nous sommes encore en début Mars, mais les "anciens" sont déjà en train de commémorer 68, avant même le prochain joli mois de Mai. C’est dire qu’ils se sont beaucoup amusés, ça au moins c’est sûr !
- C’était dans l’Air du temps semble-t-il. Les années 2000 sont certes beaucoup moins drôles.

("amplifié" le 8 Mars, aussi parce que c’est la journée de la femme)

Il faut bien l’avouer, en entendre parler de plus en plus souvent même en n’étant pas en France, ce n’est pas toujours intéressant. Mais il est arrivé que ce le soit. C’est pourquoi j’ai commencé à évoquer "Mai 68 à bord" à bord du site de la Marine-Inconnue.

Pentacle, ou Pentagramme. Le symbole SORA : Situer, Observer, Réfléchir, Agir

Il me semble premièrement que la fin des années 60 était une grande période de créativité. Mais la créativité ne s’improvise pas, elle nécessite un état d’esprit particulier "déclencheur", condition indispensable à sa réalisation. Cet état d’esprit était à l’époque présent presque partout. J’évoque la créativité des années 1960 en matière de construction navale à bord de Marine Inconnue. Elle ne s’est pas limitée aux secteurs maritimes, loin s’en faut !
- Qui se souvient encore que les premiers microprocesseurs datent de 1968 ? Ils sont aujourd’hui partout ou presque !

Ces fameux "processeurs" qui ont vraiment changé notre vie, sont le fruit de la créativité collective de quelques centaines d’Ingénieurs et de Techniciens qui travaillaient ensemble en Californie, à la faveur d’une bonne politique locale et de grands projets mis en oeuvre pour le long terme. Ces gens venaient principalement d’Europe, de France par exemple. J’ai rencontré l’un d’eux qui était devenu prof en 1993 à l’Université de Provence à Marseille St-Jérôme.

L’Hydro de Nantes en 2008 est menacée de fermeture, pourtant elle a fait beaucoup d’efforts d’adaptation...
(quand j’y étais jusqu’en 1979, nos Ecoles "Hydro" n’évoquaient jamais l’informatique. Seule l’électronique de "comptage" et de mémoire était traitée)

Entre autres choses pour être créatif, il faut de la Patience. Cela s’apprend aussi en Mer. Mais les manifestants de Mai 68 n’étaient pas aussi patients que des marins. Encore un mystère. C’est peut-être pourquoi en Politique, ils sont arrivés à ce que j’appelle "nulle part"...

Cette période mouvementée le fut aussi pour les marins, d’abord d’un point de vue technique.
- En mer ou à quai, à bord des navires par contre, je ne sais pas vraiment ce qui s’est passé d’un point de vue "agitation sociale". Donc je compte sur vous pour me le dire ! Il faut m’écrire ici en "commentaire" ou bien par e-mail.
- Depuis, des rechutes "soixante-huitardes" surviennent régulièrement...

Rostock et la Baltique ne méritent pas ce mauvais carnaval

Ensuite j’en ferai ici quelque chose, qu’on se le dise ! Et qu’on me le dise aussi parce que la Marine de Mai 1968 est restée presque totalement Inconnue.
- Je veux bien être pendu s’il n’y a rien à raconter sur cette période !

Je sais cependant qu’il est arrivé à cette époque, que l’on tente d’interdire totalement le port de la barbe à bord. C’est même encore arrivé il y a peu de temps à la Marine Royale Canadienne, en "utilisant" l’incendie du sous-marin Chicoutimi semble-t-il...
- La barbe au Canada sous-marinier Mille sabords !!!

Le CLC Haddock va s’inscrire sur le rôle d’équipage à mon bord

Tous fermés les 1000 sabords bien sûr, bateau noir oblige...

D’autre part car c’est valable pour tous les sujets abordés à mon bord, si quelqu’un(e) a écrit un texte ou dispose de photographies dont il serait souhaitable que cela soit lu et vu du plus grand nombre, je me ferai un plaisir d’accueillir cela ici même. C’est le moment.
- Il suffit de me faire signe :

Bien navicalement - Thierry Bressol - OR1

- E-mail : thierry.bressol286 orange.fr
- Franco-Belge résident de Namur et actuellement "déplacé".
- Tel ".be" : +32.495 44 52 41 & Tel ".fr" : +33.6 7846 6694

- Qui je suis
- "Sois réaliste, demande l’impossible !"

Cartographie marine et mythologique par Pierre Escaillas


- Merci de bien vouloir m’informer de tout ce qui n’est pas "d’équerre" ici à mon bord.

Parce que ce 8 Mars, c’est aussi la journée de la femme :

Scène de vie à bord du supertanker "Esso Europoort"


- Visite d’une future épouse à bord du navire câblier de garde
- Le lest du diable 1
- Le lest du diable 2
- Navire civilisé
- Mourir d’amour à Dieppe
- Le Davos, navire Suisse

Je regrette infiniment d’avoir si peu photographié et d’avoir dû "prélever" ça et là, des illustrations réalisées souvent par d’autres, de tout ce qu’il a vu ou aperçu en naviguant.
- Et... Bon vent, bonne Mer à quiconque navigue !

A Philadelphia, le café-restaurant et quatre mâts Moshulu

A propos de l'auteur

Thierry BRESSOL

Officier radio-électronicien de 1ère classe de la marine marchande (1978/1991)
- Animateur de formation technique & Consultant Telecom GSM en SSII
- Rédacteur/correcteur
- Qui je suis ?


"Souvenirs-de-mer" et "Marine Inconnue" : http://souvenirs-de-mer.cloudns.org/