Souvenirs de mer

5 septembre 2009

A la recherche de l’ARTIC SEA

Voici une étrange et surtout très inquiétante histoire. Que s’est-il vraiment passé ?

(le 18 Août 2009, mis à jour le 21 Janvier 2011)

Dernière heure le 21 Août 2009 : L’Artic Sea a été arraisonné durant la nuit de dimanche à lundi au large du Cap-Vert par la Marine Russe. Ils sont tous sains et saufs, mais interrogés.
- Affaire à suivre, car à ce jour rien n’est clair. Deux attaques successives ? Des pirates Baltes, pourquoi pas ? Tout cela me semble réellement bizarre. "Vous avez dit bizarre ?"...

Dernière heure le 21 Janvier 2011 :
- Le "cerveau" du détournement identifié (version Russe des faits)
- Le "cerveau" du détournement identifié (le 20 Janvier 2011)
- Une Avocate Russe a disparu... (Janvier 2011)

La piraterie maritime a toujours existé, elle a donc pleinement sa place à mon bord depuis le lancement du site :
- PIRATERIE en POLYNESIE en 1891 - 1
- PIRATERIE en POLYNESIE en 1891 - 2
- PIRATERIE. Qui étaient les Rorique ? - 3
- Les vrais pirates de la Bounty
- Henrique Galvao le pirate sans but lucratif.
- Pirates et cornichons & Soufflante !
- Accès aux bonnes pages Internet consacrées aux pirates (mise à jour régulière)

L’Artic Sea "saisi" par BFM-TV et moi...

Récapitulation des rares faits connus et plus ou moins bien "établis" car nous sommes arrivés ce dimanche le 16/8 à un certain niveau de surréalisme. L’affaire commence à "faire du bruit", il était temps.
- Certains "détails" élémentaires "me scient" dans cette histoire, c’est tout à fait hallucinant :

Le monde médiatique semble fort peu se soucier du sort de nos camarades Russes, sauf peut-être la chaine de TV "TNT" I-Télé qui nous a montré l’épouse d’un Marin. (visible aussi à mon bord) Cette belle blonde a quelques raisons de s’inquièter pour son homme...

Il a fallu 12 jours et qu’une épouse de l’Artic Sea alerte la presse pour qu’on s’inquiète...

L’affaire a commencé le 24 Juillet, pour autant que je le sache. Mais c’est seulement cette semaine que ce fut rendu public.
- C’est pourtant un évènement Notable :

Depuis 1945 la capture d’un navire de commerce, ce n’était pas arrivé dans les eaux Européennes. D’autre part en matière de piraterie comparable, les "spécialistes" ne trouvent rien de ce genre depuis environ 150 ans, c’est dire. Pourtant, c’était prévisible !
- Piratologie

Quand "ça" a commencé à se développer sérieusement (au sens grave et anglais du terme) au large de la Somalie, avec tout le contextes dangereusement cumulés que nous savons, il était évident que la chose était "faisable" aussi "chez nous" ! C’est peut-être même encore plus facile, finalement car dans les eaux Européennes, "ya du monde" ! Des milliers de grands navires naviguent partout et dans toutes les directions, où que ce soit. C’est idéal pour brouiller les pistes.

D’autre part "ça fait un bail" que la création d’un corps de "EU-Coast-Gards" sur un modèle inspiré de l’US-Coast-Gards est devenue nécessaire. Ca déchargerait les marines militaires et constituerait un Vrai début d’Europe, par une belle mise en commun des moyens créant des jobs stables et sérieux. On est là fort loin de la vieille méduse dérivante qu’est devenue l’UE.

Est-il de bonne foi ?

"On" nous dit en permanence que l’électronique, les satellites peuvent tout et partout surveiller. Rions en tous ensemble !
Le dispositif "AIS" par exemple, c’est un très joli gadget, inspiré de ce qui se fait dans l’Aviation Civile de longue date. On n’avait pas ça à bord quand je naviguais. Mais...
- Sur le clavier, il y a (aussi) une touche "on/off" ! C’est à dire : "Off" !

D’autre part il est aussi possible de faire dire des trucs fantaisistes à cet appareil, c’est à dire dire choisis pour créer ou entretenir la confusion.

Cerise sur le gâteau, ce joli navire est issue d’une construction de série. C’est aussi dire qu’un bon coup de peinture suffit à le rendre difficile à identifier de loin comme de près. (et s’ils ont en plus des papiers "arrangés" à bord...)
Le Cdt Rogge devenu amiral fondateur de la "Bundesmarine" beaucoup plus tard, doit se retourner de plaisir dans sa tombe !
- Le Corsaire Atlantis

Le commandant de l’Atlantis, le capitaine de frégate Bernhard Rogge, plus tard amiral et l’un des fondateurs de la Bundesmarine.

Les premiers à avoir "remué le bazar" furent (naturellement !) les Algériens. La presse locale à Bejjaia (Bougie) a rendu publique dès le 6 Août le fait qu’un navire attendu n’arrivait pas, ceci étant sans explication. D’autre part pendant la traversée, il fut question que le navire soit finalement orienté à Alger ou Oran. C’est peu clair car on ne sait pas, mais ça peut toujours arriver. C’est une situation commerciale possible.
- L’entreprise qui attendait son chargement de bois de Finlande s’est plainte ("Et notre bois alors ?") et... AU MOINS UNE des épouses des marins Russes a téléphoné à l’agence pour s’entendre dire que.... L’Artic Sea n’est pas arrivé. Au bout de plus de 10 jours sans obtenir une explication claire de qui que ce soit, les épouses ont alerté la presse. Sans l’avoir fait, je suppose qu’on n’en parlerait toujours pas.
- Vivent nos femmes !

Là aussi nous avons pu écouter la direction de la compagnie Finlandaise. Mais les explications télévisées de son directeur, je m’excuse mais ce gars n’est pas très franc ! En Europe les entreprises peuvent réellement faire n’importe quoi, sans aucun contrôle réel... (un vaste sujet qui dépasse le cadre de ce site)

En l’écoutant, on a l’impression que les entreprises en Europe peuvent faire n’importe quoi...

D’autre part j’ai aussi "cru savoir" que ce navire est passé à Kaliningrad (ex-Köningsberg en Prusse Orientale) avant d’escaler en Finlande pour prendre son chargement de bois. Cet endroit, la fameuse enclave Russe près des 3 pays Baltes, a quelque peu "le mauvais genre" en matière de commerce... Je ne dis pas que tout ce qui se vend sur les zones industrielles ou militaires des environs de Kaliningrad est fatalement louche. C’est un peu de la casuistique jésuite, mais je n’écrirai jamais que tout ce qui se vend là-bas est "clair"... ;-))
- Les journalistes (comme les enquêteurs) ont-ils pensé à interroger les dockers Finlandais ? Ils savent certainement ce qu’il y avait à bord de l’Artic Sea, ou s’il transportait des conteneurs dont le contenu "n’était pas précisé ouvertement". Il n’y avait probablement pas seulement du bois. Qui va savoir, sinon eux ? L’Artic Sea n’est pas un super Porte-Conteneurs de la CMA-CGM donc, on peut savoir plus facilement ce qu’il y a à son bord.

L’Atlantis photographié dans l’océan indien par une future victime

Je suis donc tenté de penser qu’il transportait quelque chose d’important, de très cher ou de "sulfureux" à bord et que, "on" a voulu détourner cette cargaison. Quoi et pourquoi ? Voilà une double question intéressante.
- Je me suis aussi demandé car il me semble l’avoir reconnu, si l’Artic Sea ne serait pas par hasard aussi un habitué de Mers El Kébir. Ce port ne "fait" pas dans l’ameublement, la vidéo ou l’électroménager. Quand on y "fait" dans l’électronique de précision, c’est "très spécialisé". On a là de quoi faire un parfais roman noir d’action, d’espionnage etc...
- Des services spéciaux ont-ils voulu empêcher une cargaison "délicate" d’être livrée ? Pour l’Algérie ou ailleurs ? Si oui, c’est réussi....

Non, ce n’est pas le Polyphemus, c’est l’Atlantis. C’était surtout "pas de chance" ! Ou "télégraphier, c’est mourir"...

Cela dit je suis très inquiet pour ces marins Russes et souhaite naturellement que leur "Marine à tuyaux gris" actuellement en chasse, les retrouve vivant et en bonne forme, ce qui n’est pas très évident. Je soupçonne on l’aura compris, qu’ils ne cherchent pas "que" leurs camarades. Qui va savoir ?

Pour avoir bien connu quelques marins Soviétiques souvent en escale avec nous sur la Côte Occidentale d’Afrique ou à Rouen et ailleurs, je me suis (une fois de plus) dit que cette catégorie socio-professionnelle en a réellement vu de toutes les couleurs, depuis la chute de l’URSS. Les conséquences de ce qui a commencé il y a 20 ans ont trop souvent été catastrophiques pour des populations entières dans les pays "ex-communistes". Le recul du temps me fait donc voir les choses avec beaucoup de nuances. Nous n’avons pas été nombreux à porter le deuil de l’URSS. Mais des deuils nous le savons, il y en a eu...

Les Russes sont de fait devenus citoyens du monde de 3ème classe depuis 1989. Ils en ont collectivement "ras la casquette" ! Il ne faut donc pas trop s’étonner de la popularité énorme sur place de Wladimir Poutine. Il a fort bien su "surfer" sur ce sujet et je crois qu’il aurait eu tort de s’en priver.

Dernière heure le 21 Août 2009 : L’Artic Sea a été arraisonné durant la nuit du 16 au 17 au large du Cap-Vert par la Marine Russe. Ils sont tous sains et saufs, mais interrogés.
- Affaire à suivre, car à ce jour rien n’est clair. Deux attaques successives ? Des pirates Baltes, pourquoi pas ? Tout cela me semble réellement bizarre...
- Pour mobiliser ainsi une partie de la flotte militaire Russe de l’Atlantique, je suppose au moins de solides motivations. Qu’y a-t-il de si "délicat" à cacher pour un tel silence ?

Bien navicalement - Thierry Bressol - OR1
- Corsaire de Sète ou "Cette" et d’Adge à venir 2009
- Triangle des Bermudes à venir 2009
- Occultisme étudié à bord à venir 2009
- Le Mystère des Bouddhas en pierre de l’ALIAKMON RUNNER
- Les pirates de la Ligne Dieppe-Newhaven (avec humour)
- Le retour du Villandry à Dieppe
- La SNCM et le mauvais genre & Mille sabords ! La SNCM...
- L’Ex-France nous quitte (car il fut aussi détourné)

D’autre part C. chronique !!
- Les prochaines "frappes" de Marine
Inconnue

- Listes des articles & Contenu de Marine Inconnue

A propos de l'auteur

Thierry BRESSOL

Officier radio-électronicien de 1ère classe de la marine marchande (1978/1991)
- Animateur de formation technique & Consultant Telecom GSM en SSII
- Rédacteur/correcteur
- Qui je suis ?


"Souvenirs-de-mer" et "Marine Inconnue" : http://souvenirs-de-mer.cloudns.org/