Souvenirs de mer

31 août 2005

Le chef mécanicien du Crabe Tambour nous a quitté

Pas une fois j’avais pensé ici faire une chronique cinéma. C’est arrivé quand-même.
- Cela dit, c’est avec tristesse que j’ai appris hier soir le décès d’un grand acteur. Jacques Dufilho vient de débarquer. Personne ne saurait oublier certaines de ses apparitions à l’écran... A commencer par son rôle dans le film "Crabe Tambour".
- Cabu, Charlie et le Crabe Tambour (m.à.j. le 13 Mai 2015) La page "Spéciale Marine" de "la France des beaufs" dans les années 1970, ne fut pas reçue avec humour par tout le monde... ;-)) Peut-on rire de tout et n’importe comment ? Pourquoi certains de nos jeunes gens deviennent-ils aussi dangereux ?

(page corrigée le 22 Mai 2008 et le 13 Mai 2015)

Le cinéma est un art difficile. Les grands "pro" se sont plus d’une fois plantés durement et parfois ridiculement dans le genre maritime, qui reste l’un des plus difficiles.

Quelle affiche mille sabords !

De fait, cela nous fait un bon film maritime tous les cinq ou dix ans et même plus, en n’étant pas trop dur. A chaque sortie d’un bon "film de mer", je me dis :
- On n’a pas vu ça depuis le Crabe Tambour...
- Patrick O’BRIAN - "Master and Commander"

Mais c’est le plus souvent loin d’être aussi bon que ce coup là, le Crabe Tambour !
- Pourtant c’est un film qui n’est pas purement maritime. Le respect de la parole donnée concerne tous les domaines de la vie et le succès jamais démenti du film nous montre qu’on en a perdu l’habitude, surtout de la part de nos institutions politiques en France, et que cela nous manque... Un bien vaste sujet.

Le comédien-paysan et Chef Mécanicien

Une étrange coïncidence a voulu que je commence hier soir (le 30/8/05)à préparer la mise en ligne d’un article consacré au Sibelius. J’ai visité ce navire lors d’une escale pour y rencontrer une collègue du cours d’officier radio que je savais à bord et de fort bon contact. C’est là une autre histoire.
- A son bord se trouvait un personnage haut en couleur qui a connu le même genre d’aventures (mésaventures) que Pierre Guillaume. Il lui est de fait arrivé la même chose, mais d’une façon différente car personne n’a la même vie que le voisin.
- J’y reviendrai donc, avec et après l’article consacré au Sibelius.

Pierre Guillaume, le vrai "Crabe Tambour"

Il s’appelait Chapelier, était chauve et disait souvent :
- " Tout s’arrange, même mal..." Effectivement, j’ajouterai même :
- "Souvent mal..."

Il dirait probablement aujourd’hui :
- "Internet ? Ca ne fait pas repousser les cheveux des chauves !" (ce dont je suis absolument certain)

Le Sibelius

Donc, je retarde aujourd’hui mon article consacré au Sibélius pour évoquer un peu ce film et Jacques Dufilho, quel étrange bonhomme ! Il était une "bête" de cinéma toujours original et profond. Le trou dans l’eau que Jacques Dufilho nous a laissé ne se referme pas.
- Si un bon souvenir de cinéma doit me rester, ce sera certainement lorsque le chef mécanicien du Jauréguiberry racontait l’histoire du recteur fou et du signe dans le ciel... On en rit encore.
- Très original encore, ce navire des "tuyaux gris" peu connu est devenu à l’occasion une grande vedette en 1977. Le Jauréguiberry aura donc terminé sa carrière comme vedette de cinéma :
- De janvier à mars cette année-là, cet escorteur embarqua six acteurs et une quinzaine de techniciens pour tourner à bord des scènes du film tiré du livre de Pierre Schoendoerffer "le Crabe Tambour".

La triste fin du Jauréguiberry : comme brise-lames en rade de Toulon

A cette occasion, de superbes images du Jauréguiberry "le nez dans la plume" ont été filmées depuis un hélicoptère en mer d’Iroise. Outre l’appareillage tourné à Lorient, de nombreuses scènes ont été réalisées sur le grand banc de Terre Neuve. Je cite :
- "Le film est sorti en salle en décembre 1977 et a reçu trois Césars dont celui de meilleur acteur pour Jean Rochefort et meilleur second rôle pour Jacques Dufilho. Le film de Pierre Schoendoerffer est un monument d’authenticité et le fait d’avoir été tourné en continu sur un bâtiment de la Marine pendant sept semaines y est pour beaucoup. Le Lieutenant de Vaisseau Pierre Guillaume, qui avait inspiré à Pierre Schoendoerffer le personnage inoubliable du Crabe-Tambour dans le roman et le film éponymes, est décédé à Paris le 3 décembre 2002. Il avait 77 ans."
- Fin de citation.

Jacques Dufilho & Jean Rochefort

Je n’y étais pas. Par contre, cela reste un fort souvenir personnel :
- Tous les ans durant la dernière semaine de Septembre à Namur se tient le festival international du cinéma francophone. De nombreux acteurs connus (et leurs conducteurs) viennent donc régulièrement en ville. Presque tous les ans Jean Rochefort est présent car il dit beaucoup aimer la ville. Il m’est arrivé de le rencontrer par hasard de près dans un café de Namur en fin de soirée.

Le Jauréguiberry

Il nous fut impossible d’éviter d’en parler. Le Crabe Tambour l’a marqué entre tous les films. Voici l’une de ses appréciations, un peu au-delà de la pure technique cinématograhique :
- "Qu’est-ce qu’on a été malââââdeu...."

Jean Rochefort : "Qu’est-ce qu’on a été malâââdeu..."

C’est sûr. Il était plus que naturel dans son rôle de commandant très malade. Il n’y a pas de miracle et j’aurais dû y penser. Il a aimé son personnage, mais se sentait durant cette partie du tournage "un peu trop bien" dans la peau de celui-ci. Cela dit, retrouvez Jacques Dufilho sur cette page :
- Cabu, Charlie et le Crabe Tambour (m.à.j. le 13 Mai 2015) La page "Spéciale Marine" de "la France des beaufs" dans les années 1970, ne fut pas reçue avec humour par tout le monde... ;-)) Peut-on rire de tout et n’importe comment ? Pourquoi certains de nos jeunes gens deviennent-ils aussi dangereux ?
- Il était "très catho" Jacques Dufilho, ses proches le disent. Ceci ne l’empêcha pas de participer à l’étonnant et amusant blasphème montré par ce film. Mais c’était tout de même nettement plus délicat que les véritables horreurs trop souvent publiées par Charlie Hebdo... Il me semble que dans l’équipage qui fut ainsi mitraillé le 7 Janvier 2015, seuls Cabu et "l’Oncle Bernard" n’étaient pas méchants.
- Jacques ! Votre trou dans l’eau ne se referme pas. Et... Pourvu que ça dure !

Bien navicalement - Thierry Bressol - OR 1
- Le Crabe Tambour du Sibélieus & Algerianie
- Les Vahinées Finlandaises du Sibelius
- Le Grand coup de téléphone du Sibelius à Rouen

BULLETINS BIBLIOGRAPHIQUES SPECIAUX ou CULTURELS :
- (vidéo) “In the Heart of the Sea Je soupçonne ce film relatant l’évènement à l’origine du "Moby-Dick" écrit par Herman Melville, d’être prometteur. Sa sortie aux USA était prévue en Mars 2015. En attendant voyez aussi "Timbuktu" ! Grands Espaces aussi, mais c’est un tout autre sujet. Il est parfois déprogrammé pour cause de frousse car il déplait aux "islamistes". Une attitude lamentable...

Ce film caricature avec précision le Monde Maritime Marchand avec son univers de tôlerie, de bruits, de vibrations et de stress. Le naturel besoin de se défouler en escale ou à bord que les navigateurs et les navigatrices éprouvent. Mais il montre aussi ce qui peut être vu de très beau en Mer, tout cela n’y est jamais oublié :
- Fidelio et l’Odyssée d’Alice (le 20 Déc. 2014) Car les films Marins ne sont pas très nombreux et je vois celui-ci comme très réussi.

Cette plateforme sur le nez des navires n’est pas réellement conçue pour ça
(mais ça m’est arrivé et ce n’était pas du Cinéma...)

- (Lucie Borleteau) "On a fait un studio avec un bateau" (le 20 Déc. 2014) Elle dit vrai. Pourquoi pas ? Je dois l’avouer, je fus bien content de retrouver aussi les Marins Philippins et leur parfois étranges coutumes. Des gars "attachants". En effet Lucie Borleteau ne loua pas que le navire, son équipage se transforma visiblement de bonne grâce en troupe de figurants. Car les marins savent tout faire, jouer la comédie aussi ! C’était génial...
- Le vraquier Franco-Cypriote "SEA INTREPID" (1/2) Ex-pirate immatriculé à "Grand Caïman"...
- Le vraquier Franco-Cypriote "SEA INTREPID" (2/2) Une passionnante partie de canotage au mouillage en baie de Vigo en face de la plage naturiste. Ceci passionna nos Philippins, qui n’avaient jamais vu ça et l’imaginaient encore moins. ;-))
- "Fidelio" vu par Figaro (le 20 Déc. 2014)

L’amiral Laurent Mérer s’est fait écrivain. Lire "Alindien" aux éditions Le Télégramme.


- ALINDIEN : Laurent Mérer se fait écrivain
- Nikos Kavvadias, écrivain, poête et R/O
- BD et Marine Marchande & Da Vinci code
- La Jonque Belge "Au-delà du délire"
- Jules Verne et Georges Sand redécouverts à bord
- Patrick O’BRIAN - "Master and Commander"
- Le PASTEUR, 1938-1980, par JY Brouard
- Guy de Rothschild en mer
- Le Masque et la plume & Football
- BBS "Marfret" en cours 23/25 Octobre 2006
- Eric Newby, Alan Villiers et Jean Randier
- Piraterie Belge en POLYNESIE en 1891 erreur judiciaire 1
- Piraterie Belge en POLYNESIE en 1891 erreur judiciaire 2
- Piraterie Belge en POLYNESIE : Qui étaient vraiment les Rorique ? 3
- VRAIS PIRATES & Enquêteurs marins le 24/08/2006
- La malle de l’Ingénieur de Luc Zana, ce roman où Sherlock Holmes enquête évoque l’affaire Diesel.

Sherlock Holmes et le Dr Watson s’en seraient-ils mêlés ?

- La guerre des Câbles sous-marins A propos ! J’ai été sympathiquement piraté :
- L’USS J. Carter et Agoravox pour illustrer mes explications.
- Intox ? Napoléon, la Marine et l’avance technologique...

- Ibn Jubayr, voyageur maritime de 1185 - 1
- Ibn Jubayr fait naufrage - 2
- Extraits de "Voyage" d’Ibn Jubayr - 3

- Luckner et le Seeadler, dernier corsaire à voiles
- Sous 10 pavillons, un grand farceur maritime
- Avis TV "Arte" : les croiseurs Emden & Dresden & Les cargos sous-marins du Kaiser par Pierre Escaillas
- Piano à bord & Le Cinéma et quelques élèves de l’Hydro de Nantes

Symbole de l’accueil du site


- Plan général du Site & Plan de "Marine Inconnue" & Bon vent et bonne mer !

A propos de l'auteur

Thierry BRESSOL

Officier radio-électronicien de 1ère classe de la marine marchande (1978/1991)
- Animateur de formation technique & Consultant Telecom GSM en SSII
- Rédacteur/correcteur
- Qui je suis ?


"Souvenirs-de-mer" et "Marine Inconnue" : http://souvenirs-de-mer.cloudns.org/