Souvenirs de mer

8 juillet 2005

Quelques questions de câbles sous-marins

Voici quelques questions souvent posées à propos des Câbles Sous-marins et leurs quelques réponses bien sûr.

(Dimanche le 21 Novembre 2004 à 12h30 lc et mis à jour le 24 Déc.2008)
- Le Navire Câblier Raymond Croze est parti en mission (le 22 Déc.
2008
un exemple concret et récent)

Quelques questions à propos des Câbles :
- Le SEA ME WE
- A bord d’un câblier, on pense aussi kilomètres...
- NC Vercors et C/S Long Line
- Le Cdt Michel Bougeard

1/ Le câble analogique SEA ME WE I :
- Cette liaison de La Seyne Sur Mer à Singapour est une "grande ligne" :

Pour information, puisque la question fut posée, il met d’abord le cap plein Sud, passe par les Bouches de Bonifacio, le détroit de Messine puis au Sud de Malte jusqu’à la station-câbles d’Alexandrie, où il devient un câble "de terre" enterré (comme les autres) jusqu’à la station-câbles de Suez pour redevenir une ligne sous-marine, tout simplement.

Navire Câblier Raymond Croze en 1989. Pas de symbole "France Telecom" ? Peinture des cheminées en cours !

Après Jeddah, c’est Djibouti puis la Grande Section vers l’extrême Orient. Pour les amoureux du détail, sa "tranchée de terre" longe le Canal sur la rive Ouest de celui-ci à plus ou moins 100 m en général.

Carte du nouveau câble sous-marin à fibres optiques Sea-Me-Way IV (déjà 4 !) - Le premier Sea-Me-Way passait par Messine

Quelle horreur ! Il ne faut pas imaginer le SEA ME WE passer au fond du canal, avec toutes les horreurs qu’il s’y passe régulièrement et les grosses dragueuses qui y travaillent en permanence... Ce qui reste sûr, c’est que pour les profanes, ce qui se fait dans ce monde-là n’est pas toujours prévisible !
Il existe trois SEA ME WE maintenant, les deux nouveaux sont à fibres optiques bien sûr...

Clic !

Un menu du dimanche à bord du NC Raymond Croze

2/ Deux détails insolites à bord des Navires Câbliers Français :
- Le navire câblier français est "bicéphal" de nature :

Il a un Commandant (ça va sans dire) ET un "Chef de Mission", Ingénieur de la DTSM des PTT, devenus depuis "France Telecom Marine"...
- Ceux-ci ont chacun leurs prérogatives précises mais ils travaillent toujours ensemble, en particulier lorsque le navire est "sur site". D’autre part on embarque souvent "derrière eux", un représentant ou plus de l’opérateur client et/ou du constructeur du câble.

Le câblier Léon Thévenin en arrêt technique

Plus étrange encore, ce sont les seuls navires de la planète à bord desquels on parle en kilomètres à la passerelle ! C’est tout simplement l’unité de mesure des Câbles, complémentaire fatalement et naturellement du "nautical mile". Travailler sur le câble au PC-câbles situé derrière la passerelle, c’est donc parler en km au moins autant qu’en miles marins !

En arrière de la passerelle : la grande table à cartes "Câbles"

En embarquant et assistant pour la première fois aux travaux, tout cela peut surprend plus qu’un peu n’importe qui.

3/ Tout savoir sur le Cdt Michel Bougeard du Vercors.

Echantillons de câbles pour "montrer" aux néophytes

Bien navicalement Thierry Bressol OR1
- A propos de Câbles sous-marins et de Navires Câbliers

- Le NC Léon Thévenin à la pêche au VCR
- Visite d’une future épouse à bord du navire câblier de garde
- Officier de Garde & Arrêt Technique

- Le NC Marcel Bayard en travaux câbliers par Claude Marguerie
- Le NC Raymond Croze en mission 1
- Le NC Raymond Croze en mission 2
- Le NC Raymond Croze en mission 3
- Le NC Raymond Croze en mission 4
- Le NC Raymond Croze en mission 5
- Le NC Raymond Croze en mission 6
- Le NC Raymond Croze en mission 7
- Tube de l’Eté : La Lambada et le Communisme

Le Câblier Raymond Croze en fin 2008

- Le navire câblier Vercors et Michel Bougeard
- Quelques questions de câbles sous-marins
- Le nom du navire câblier Raymond Croze

- La guerre des Câbles sous-marins A propos ! J’ai été sympathiquement piraté :
- L’USS J. Carter et Agoravox pour illustrer mes explications.
- Intox ? Napoléon, la Marine et l’avance technologique...

- Câbles sous-marins et détroits
- Navires Câbliers et "bateaux noirs"
- Le trésor des câbles sous-marins
- Les pêcheurs et "la croisière s’amuse"...

Merci au Cdt Cozanet qui a su prendre quelques bonnes photos à ma place :
- Thévenin

D’autre part, merci aussi au site de La Seyne sur Mer

Le 7 novembre 2007, jmvlb : Quelques questions de câbles sous-marins

J’ai lu avec beaucoup d’intérêt vos pages "sous-marines". Un petit rectificatif cependant : il ne s’agit pas du câble "Sea Me Way" mais Sea Me We (pour South East Asia - Middle East - Western Europe). Signé : un ancien d’Alcatel Submarine Networks, ancien Project Manager sur SeaMeWe 2, entre autres.

Quelques questions de câbles sous-marins 8 novembre 2007, par Thierry BRESSOL

Autant pour moi ! Pourtant prévenu de longue date, et j’ai bêtement oublié de le corriger. Plus inexcusable, je le savais ! Ce n’était qu’une stupide faute de frappe et un parfait Lapsus, très réussi et insolite d’ailleurs.
- Merci pour cette utile précision, car le manque de temps m’empêche souvent de me relire.
- Bien amicalement et bon vent bonne mer !


http://marine-inconnue.blog.20minut...

A propos de l'auteur

Thierry BRESSOL

Officier radio-électronicien de 1ère classe de la marine marchande (1978/1991)
- Animateur de formation technique & Consultant Telecom GSM en SSII
- Rédacteur/correcteur
- Qui je suis ?


"Souvenirs-de-mer" et "Marine Inconnue" : http://souvenirs-de-mer.cloudns.org/